Etude exploratoire sur les mobilités scolaires à Saint-Denis

La direction de l’enseignement de la ville de Saint-Denis a constaté un certain nombre d’élèves mobiles sur son territoire, rendant difficile les prévisions et l’élaboration de la carte scolaire, notamment pour le 1er degré. De plus, la mobilité peut poser problème d’un point de vue pédagogique, pour le suivi des élèves et le bon déroulement de leur apprentissage. Elle influe en effet sur le travail des directions d’établissements, des enseignants, mais aussi sur les élèves eux-mêmes.

La commune a alors émis le souhait de mesurer, identifier et analyser les différentes mobilités scolaires du territoire en travaillant sur deux quartiers bien distincts et particulièrement touchés : République gare et Porte de Paris.
Entre les mobilités « de fait », les mobilités « choisies », celles liées à la carte scolaire ou encore à l’habitat et à la précarité, cette étude montre les multiples facettes du phénomène.

Méthodologie adoptée

> Recherche documentaire.
> Réalisation du portrait socio-démographique des secteurs scolaires étudiés (République-Gare et Porte de Paris).
> Analyse des fichiers scolaires des trois dernières années de la ville et des secteurs scolaires étudiés (inscriptions, dérogations, radiations).
> Réalisation de 5 entretiens individuels avec les directeurs des écoles primaires ciblées.
> Réalisation de 11 entretiens, individuels et collectifs, avec des parents d’enfants mobiles ou susceptibles de l’être.
> Retranscription et analyse thématique des entretiens.
> Mise en place de comités de pilotage.
> Rédaction d’un rapport.

Article

St-denis-au-fur-et-à-mesure-mobilitésPublication
Christelle Robiteau, Stéphanie Silvestre, « Les mobilités scolaires à l’école primaire, dans les quartiers Gare et Porte de Paris »,
Saint Denis, au fur et à mesure, n°59, pp17-28, juin 2012.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page